Pyromasse Home Page


English Version

Seine et Marne : Notes de Terrain 2006

Les images qui suivent montrent quelques points d'intérêts pendant la réalisation d'un projet ayant lieu dans le département de la Seine et Marne en France. On peut voir la séquence de construction complète et en détails d'un cœur réfractaire sur Séquences de construction d'un cœur réfractaire. 2006

Le coeur aura un four dans la seconde chambre de combustion et un banc chauffant partant du conduit latéral de droite.

Détail. Banc chauffant. Fond de la boîte à feu. Installation des thermocouples.

Note: Toute image et/ou note, réalisées ou inspirées par cet article, s'il est envoyé à Pyromasse, seront présentées sur une page web du site Pyromasse créée spécialement à cet effet.

Voir aussi: Matériaux français





Mon lieu de résidence pendant le projet.





Le paysage aux alentours.


Diagramme fournit par le client. Notez que le conduit de dérivation n'apparaît pas sur ce plan.
(Dimensions métriques.)




Scie utilisée pour ce projet. Lame de 350mm de diamètre. Action à guillotine. Table sur roulettes.




Les 4 premiers rangs de briques réfractaires.




Conduit latéral et de l'arrière. On placera la grille dans l'ouverture du centre servant à laisser s'échapper les cendres. La coupe à l'avant dans la brique à feu permettra d'acheminer l'air de combustion primaire à la boîte à feu.




Vue du conduit latéral.




Le fond de la boîte à feu en angle conçu ici, force les braises à s'accumuler sur la grille et ce faisant à accélérer les dernières étapes de la combustion.
Il permet aussi de consolider les rangs du dessous et procure une base solide et stable pour monter les parois de la boîte à feu.




Les deux briques formant les coins arrières de la boîte à feu sont façonnés à l'aide d'une meuleuse.




L'ensemble complet des 6 thermocouples de différentes longueurs et le moniteur.




Un article plus complet sur l'emplacement des 6 thermocouples ainsi que des données de température sera disponible sous peu.




Le premier thermocouple situé entre le second et le troisième rang du dessus de la boîte à feu.




Une rainure est taillée dans la brique pour y insérer le thermocouple laissé dégagé et pouvant être retiré.




Le second thermocouple est placé entre le linteau servant à alléger le poids du four et le rang de brique du dessus.




Le banc est tracé à la base. Les gaz sortiront du foyer par l'ouverture à la droite, passeront à travers le banc et entreront dans la cheminée où le cercle est tracé. L'ouverture à la gauche permet au foyer de s'alimenter directement à la cheminée et de contourner le banc.




Les deux ouvertures dans le conduit latéral.
Notez la coupe à la base devant l'ouverture du conduit de dérivation permettant d'y insérer la trappe coulissante en fonte de 8 po x 8 po d'Upo.




Les deux ouvertures couvertes et le début de la construction du banc.




Les parois du banc directement sous la cheminée doivent être assez solides pour supporter le poids des tuiles de conduit de cheminée.




Détail des parois du banc et du branchement de cheminée.




La plate-forme du branchement de cheminée.




La première tuile de conduit cheminée de 8 po de diamètre intérieur reposera directement sur la plate-forme.




Les parois du banc. Les deux ouvertures à l'avant au bas serviront au nettoyage, permettant l'accès par le banc au conduit du foyer, et par l'autre côté du banc au branchement de la cheminée, puis par le conduit de dérivation au conduit arrière.




Détail.




Le banc presque fermé.
Des tuiles réfractaires de 9 po x 9 po sont utilisées pour couvrir les coins.




Détail.




Première tuile de conduit en place.




Cadre en fonte de la trappe de dérivation coulissante. Lorsqu'ouverte, le foyer s'alimentera directement à la cheminée, alors que fermée les gaz seront forcés d'emprunter le chemin le plus long et de passer par le banc jusqu'à la cheminée.




Le cadre est maintenu fermement en place par la maçonnerie attenante. Un joint de laine minérale entre le cadre et le conduit latéral permet un peu de jeu.




Le conduit de dérivation couvert.




La maçonnerie au-dessus du conduit de dérivation à niveau avec la plate-forme de la cheminée.




Le cœur et le banc achevés.




Les deux dalles fabriquées de béton moulable réfractaire utilisées pour fermer le dessus du cœur.




Dernier rang du cœur couvert d'un joint de laine céramique et prêt pour placer les dalles de fermeture.




Les deux dalles, quoiqu'essentiellement libres, sont jointes avec du mortier.




Le cœur couvert d'une gaine de fibre de verre et prêt pour l'habillage.




Le projet terminé.
Voir aussi: Portfolio Cœurs: Seine et Marne


Marcus Flynn

Dernier mis à jour 13 Mars 2007


Navigation       Articles par Marcus Flynn

Contact Pyromasse