Les Bagnard

Ces images d’un poêle en stéatite toujours en opération à Martigny, en Suisse, ont été prises par Didier Ménard.

On les retrouve en France, en Suisse, et en Italie à leur point de convergence dans les Alpes. En France on les nomme Peule, une variante dialectique du mot poêle, et en Suisse, Bagnard. À l’origine, la stéatite utilisée dans la construction de ces poêles provenait de carrières dans la Vallée de Bagne, d’où son nom, Bagnard.


Le poêle est daté de 1912 et possiblement porte la signature ou la marque de son sculpteur.


Ils étaient placés contre un mur de la cuisine et allumés de la cuisine. Ceci permettait de garder le feu dans la même pièce à l’épreuve du feu et d’éviter la fumée dans la pièce à chauffer. La pièce chauffée était traditionnellement isolée avec de la sciure de bois, possédait un plafond bas et était plutôt petite. Connue sous le nom de Peule, cette pièce servait de lieu de travail.
Noter la base étroite sur laquelle repose le poêle.






La boîte à feu du poêle dans la cuisine.


Ce bagnard dans un chalet moderne a été converti et fonctionne maintenant au diesel. Le propriétaire est un ancien ingénieur de la marine.
Martigny.


Pour voir un excellent échantillonage de photos de Bagnards par L’artisan de Feu, cliquer sur le poêle de droite de ce lien.


Marcus Flynn

2010


Contact Pyromasse

R.B.Q. Licence # 8335-8119-53
Tous les contenus sont protégés par Copyright © 1997-2017 Pyromasse. Tous droits réservés
Dernière mise à jour: 14 Octobre 2017